TEMOIGNAGE I Céline parle de son intégration chez les jumeaux fleuristes et comment elle a réussi en quelques mois à passer de fleuriste boutique, à fleuriste événementiel et community manager.

 

 

Que faisais tu avant de rejoindre les Jumeaux Fleuristes ?

 

J’ai travaillé un an dans une boutique du 17è arrondissement au style plutôt classique. J’y ai appris les bases du métier de fleuriste, et à me servir de mes mains ailleurs que sur un clavier d’ordinateur. Ce début dans la fleuristerie m’a donné l’envie d’aller plus loin et pourquoi pas de m’impliquer dans de beaux événements. Avant ça, je travaillais dans l’organisation de spectacles, poussée par mon goût pour les arts et le divertissement ; en devenant fleuriste je suis en quelque sorte passée du bureau à la scène, de l’administration à la création ! Aujourd’hui je m’épanouie pleinement dans le métier d’art que j’avais choisi à 4 ans. Comme quoi il faut se fier à ses premiers instincts !

 

 

Pourquoi Les Jumeaux Fleuristes ?

 

J’ai connu leurs créations via leurs comptes Instagram et Facebook, j’y ai puisé la force de franchir les quelques mètres qui séparent mon appartement de la boutique au Pré Saint Gervais. Leur style m’a tout de suite parlé et l’idée de rejoindre l’équipe a fait son bout de chemin aussi. J’ai tout de suite apprécié la grande adaptabilité des jumeaux à chaque demande des clients : des bouquets sur mesure et pour tous les budgets, la capacité à satisfaire toutes les commandes, même les plus spécifiques… Ce dévouement pour la clientèle, ce dynamisme et cet enthousiasme c’est exactement ce que je recherchais chez un fleuriste, en plus du côté événementiel. Finalement ce que nous vendons c’est avant tout de la joie et de la bonne humeur à partager ! D’un autre côté, l’atelier et l’activité événementielle permet de laisser libre court aux idées de fleurissement les plus extravagantes et démesurées. En tant que fleuriste fraîchement éclose, pouvoir toucher à tout ça en étant encadrée par deux artisans expérimentés et novateurs, c’est très excitant. Enfin le bagage professionnel des jumeaux chez de prestigieux fleuristes, ainsi que leur volonté d’instaurer un style d’arrangement à leur image, résolument moderne et différent de ce que l’on a l’habitude de voir, ne m’ont pas fait hésiter longtemps avant de rejoindre la partie. 

 

 

Quelles sont les différences entre la boutique et l’événementiel ?

 

Chaque événement est une opportunité de montrer toute l’étendue de l’imagination et de la maîtrise des Jumeaux Fleuristes. Les délais plus longs qu’en boutique permettent de bien penser le projet et c’est aussi l’occasion de s’amuser avec les contraintes liées au lieu, au budget et aux envies du client. Une fois le travail terminé on tire une vraie fierté de ce qui a été réalisé ainsi que de la satisfaction de nos clients. En boutique pour moi c’est le côté humain qui prime, plus qu’un décor, c’est un cadeau, une intention pour leurs proches, du bien être pour chez eux, que les clients viennent chercher chez nous. Pouvoir répondre à leurs questions, les accompagner dans la composition du bouquet qui leur plaira le plus, dans le choix de la bonne plante, c’est un exercice gratifiant. 

 

 

Qu’attends tu des Jumeaux dans les mois à venir ?

 

Beaucoup de surprises ! Bien sûr j’espère en apprendre toujours plus chaque jours et gagner en responsabilités. J’ai déjà accumulé plus de connaissances aux côtés de Mathilde et Germain en six mois qu’en un an d’apprentissage, pourvu que ça dure ! En dehors de ça, je souhaite vraiment que l’aventure continue sur sa lancée, que l’équipe s’agrandisse, que les projets se suivent et ne se ressemblent pas, toujours plus dingues, toujours plus beaux ! Dans les mois à venir, je pense que les Jumeaux Fleuristes vont devenir une vraie référence dans le monde de la fleur et de l’événementiel du luxe, c’est en bonne voie.

Céline R.

Photo : Anais Vargas I Texte : Céline Rigoni